L’hygiène de l’oreille : Comment en prendre soin ?

L’homme en tant qu’être humain est doté de cinq sens qui lui permettent de vivre convenablement. Parmi ceux-ci, l’ouïe qui permet de percevoir les sons occupe une place de choix. Mais, pour réellement bénéficier des utilités de ce sens, il est primordial d’accorder une attention particulière à l’organe du corps humain qui possède cette fonction : les oreilles. En effet, le bon fonctionnement de cet organe peut être bloqué par un certain nombre de facteurs, dont la présence du cérumen. Comment alors procéder pour entretenir convenablement ses oreilles ? Découvrez ici des méthodes et astuces très efficaces qui vous permettront de prendre soin de vos oreilles.

Présence du cérumen dans les oreilles : quelles causes ?

Également connu sous la dénomination de cire de l’oreille, le cérumen désigne une sorte de pâte ou substance de couleur jaunâtre produite dans le conduit auditif externe. Il est le plus souvent issu des sécrétions des glandes sébacées (glande intradermique reliée aux poils de certaines parties du corps qui produit le sébum) et des glandes de transpiration. En principe, sa présence ne gêne pas le fonctionnement normal des oreilles, mais son accumulation peut favoriser une perte de la santé auditive. Cette accumulation plus ou moins anormale peut être due à plusieurs facteurs, notamment :
  • La vieillesse, car plus une personne prend de l’âge et plus son cérumen devient plus sec et donc plus complexe à sortir ;
  • L’étroitesse exagérée du conduit auditif externe ;
  • La sécrétion excessive du cérumen par les glandes ;
  • L’obstruction du canal auditif par un corps étranger ;
  • L’utilisation trop régulière et le mauvais usage de coton-tige qui, au lieu de faire sortir le cérumen, le pousse plutôt en profondeur ;
  • L’obstruction du canal auditif par les poils ;
  • L’utilisation inadaptée des bouchons d’oreilles et le port régulier de prothèses auditives.

Normalement, l’expulsion de cette substance particulière qu’est le cérumen est censée s’effectuer de façon naturelle et automatique. Mais, la présence de certains facteurs, dont ceux précédemment cités, peut troubler le processus normal d’évacuation. La plupart du temps, c’est ce genre de dysfonctionnement qui favorise la formation des bouchons de cérumen dans les oreilles.

Hygiène des oreilles : quelle importance ?


laver vos oreilles
                                                                                                    

Selon la majorité des médecins ORL, prendre soin de ses oreilles est une nécessité. Cet entretien, lorsqu’il est bien fait, se révèle particulièrement bénéfique pour le bon fonctionnement de ces organes dont l’importance n’est plus à prouver.

L’élimination de l’excédent de cérumen

Une absence totale d’entretien ou un entretien insuffisant des oreilles constituent un facteur d’accumulation du cérumen. A contrario, une bonne hygiène des oreilles empêche l’accumulation du cérumen qui, parallèlement, bloque la formation des bouchons.

Le maintien de la santé auditive

L’hygiène des oreilles lutte également contre la perte des capacités auditives, car la pleine santé des appareils auditifs est ainsi assurée. Votre ouïe est mieux protégée, et vous entendrez assurément mieux.

Comment se laver les oreilles ?

Le lavage des oreilles se révèle comme l’une des méthodes les plus efficaces pour leur assurer un meilleur entretien. C’est une méthode très utilisée parce qu’elle est simple et plutôt rapide. Néanmoins, elle doit être effectuée avec minutie et précaution afin d’éviter tout désagrément pouvant entraîner des conséquences fâcheuses. Deux types de lavage existent : le lavage simple ou externe et le lavage en profondeur.

Concernant le premier, vous pourrez l’effectuer pendant vos bains, car le but ici est de nettoyer le pavillon de l’oreille. Pour ce faire, prenez une petite quantité d’eau savonneuse dans votre main. Passez ensuite cette eau sur toute la surface visible ainsi que dans les plis, frottez avec délicatesse tout en vous assurant que cette eau n’aille pas en profondeur, puis rincez. À l’aide d’un coton-tige ou d’une serviette, essuyez l’oreille pour absorber l’eau.

Quant au deuxième type, il peut nécessiter l’assistance d’un spécialiste. Mais, vous pourrez toutefois le faire vous-même en respectant les conseils des médecins. Cette méthode consiste généralement à retirer hors des oreilles l’excédent de cérumen. Cela peut se faire grâce à l’usage de produits de lavage que vous pourrez vous procurer en pharmacie ou auprès des spécialistes en produits nettoyants pour oreilles.

À quelle fréquence se nettoyer les oreilles ?

Le nombre de fois qu’il faut se nettoyer les oreilles peut varier en fonction du type de lavage.

Le nettoyage simple ou externe

Comme expliqué plus haut, il s’agit ici d’un lavage ordinaire de la surface externe et des plis de l’oreille. Les parties sensibles n’étant donc pas concernées, vous pourrez effectuer ce type de lavage en moyenne trois fois par semaine. Ne manquez surtout pas à chaque fois d’essuyer toutes les gouttes d’eau afin d’éviter qu’elles ne pénètrent dans le trou de l’oreille.

Le nettoyage en profondeur

Ce type de nettoyage se révèle beaucoup sensible. Pour cela, les spécialistes recommandent le plus souvent un seul lavage par semaine ou, à défaut, un seul tous les dix jours. Le but ici est d’éviter de déposséder les oreilles de toute leur protection naturelle et ainsi les exposer à divers risques.

Pourquoi ne pas utiliser les cotons-tiges ?


laver vos oreilles
  

Pour se nettoyer les oreilles, la plupart des gens font recours au coton-tige qu’ils estiment facile à utiliser. Mais, en réalité, son utilisation peut se révéler extrêmement dangereuse si elle ne l’est pas convenablement. Nombre de médecins ORL déconseillent fortement son usage pour plusieurs raisons. D’abord, le coton-tige au lieu de faire sortir le cérumen comme souhaité l’enfonce davantage dans le conduit auditif. La formation des bouchons est ainsi favorisée. Ensuite, le coton étant une matière absorbante, il enlève toute la lubrification du cérumen et irrite au passage le conduit auditif. Enfin, l’utilisation du coton-tige comporte de grands risques pour le tympan, car un mauvais geste suffit pour occasionner sa déchirure. La douleur générée par ce type d’incident peut se révéler extrêmement vive, voire nuisible pour le fonctionnement normal du tympan.

Quelles alternatives à l’utilisation du coton-tige ?

Pour éviter les nombreux désagréments qui peuvent naître de l’utilisation du coton-tige, plusieurs autres méthodes tout aussi simples peuvent être utilisées en tant que nettoyeur d’oreille.

La serviette

À l’aide d’une serviette en matière douce, vous pourrez aisément nettoyer vos oreilles. Il faudra pour ce faire l’y insérer de manière délicate et nettoyer par des gestes rotatifs.

Le spray

Le spray désigne un produit qui permet d’éliminer l’excédent de cérumen. En demandant conseil à votre médecin ORL, vous pourrez choisir ce qu’il y a de mieux sur le marché.

Comparatif des produits de soin des oreilles : la cure oreille spirale, la curette oreille et la bougie oreille

L’utilisation de ces trois produits d’entretien des oreilles se révèle comme l’une des meilleures méthodes à mettre en œuvre pour assurer une excellente hygiène de ces organes.

La cure oreille


bouchon cerumen

La cure oreille est un petit outil qui permet un nettoyage minutieux des oreilles. Équipée d’une curette de forme spirale, elle parvient aisément à retirer hors des oreilles tout l’excédent de cérumen. En optant pour la cure oreille, vous pourrez entretenir vos oreilles sans aucun risque, car elle a été faite en silicone, ce qui vous garantit un nettoyage doux. Vendue à seulement 4,20 euros sur notre boutique en ligne, elle est accompagnée d’un jeu de 16 curettes permettant ainsi à vos proches de s’en servir également.

La curette oreille en acier inox

lavage oreille

La curette oreille en acier inox fait partie des outils les plus recommandés pour le nettoyage approfondi des oreilles. Son embout spiral lui permet d’extraire avec une grande facilité le cérumen qui bouche les oreilles. La curette oreille, comme le précise sa dénomination, est en acier inoxydable, ce qui vous garantit une longue période d’utilisation. Elle possède une petite cuillère pour faciliter le retrait du cérumen. Elle constitue une réelle alternative à l’utilisation du coton-tige et se révèle beaucoup plus facile à utiliser. Vous pourrez vous la procurer à 4,50 euros sur notre boutique en ligne.

La bougie de nettoyage des oreilles


bougie oreille

Et voici la bonne vieille méthode qui vous permettra d’entretenir vos oreilles avec une grande facilité. Il vous suffit de l’allumer et d’insérer l’autre bout dans votre oreille. Vous ferez remonter tout l’excès de cérumen comme par magie. Elle est disponible à 5,20 euros.